Articles

Mais où suis-je ?

Image
En Antarctique il y a plusieurs bases implantées de différentes nationalités.
Comme vous le savez je suis sur la base française de Dumont D'Urville en Terre Adélie. Nous sommes dans une base dite "permanente", c'est à dire avec une présence humaine à longueur d'année.
Dans un premier temps, pour situer rapidement la Terre Adélie sur une carte du monde, il vous suffit de repérer l'Australie, puis juste en dessous la Tasmanie. Enfin depuis la Tasmanie, de tirer un trait tout droit vers l'Antarctique (si celui-ci est sur la carte évidemment ) et le tour et joué.
Mais parlons un peu plus précisément de ma localisation avec des cartes à l'appui. Si vous trouvez une carte de l'Antarctique vous remarquerez que le positionnement de la base de Dumont D'Urville est indiqué comme étant sur la côte du continent. En réalité, par faute de précision sur les cartes, la base ne se trouve pas sur le continent Antarctique mais à quelques km seulement de celu…

Les lumières de février

Image
Aussi longtemps que possible, j'essaye de profiter au maximum de tous ces moments magiques où les lumières sont explosives allant du rouge feu au bleu glace. 
Il y a quelques mois j'en rêvais encore et maintenant j'y suis réellement. Prendre soi-même les photos de son propre rêve me fait un drôle d'effet ! Le fait d'y être donne un ressenti particulier et essayer de le faire ressentir à travers mes photos n'est franchement pas évident...
Je comprends désormais que ces moments ne méritent pas d'être simplement figés sur des images, ils méritent d'être vécus.
C'est donc armé de mon Nikon que je guette les lumières. Les petits -10 degrés et le vent glacial ne m'auront pas empêché d'avoir les yeux comme je dirais collés aux paysages.  Mais le froid a toujours le dernier mot et aura tout de même finit par l'emporter sur moi .
Par peur d'y laisser mes doigts, il m'aura contraint à chaque fois de rentrer au chaud. 
Bref, depuis mon a…

R4, fin de la campagne d'été, début de l'hivernage !

Image
La dernière rotation de l'Astrolabe, R4, s'achève.

Lors de son approche de Dumont D'Urville le 25 février 2018, ce dernier a rencontré des difficultés
pour passer le pack qui s'est reformé depuis R3 suite à des températures un peu plus basses et un vent défavorable.
A 7km de distance de la base l'équipage a donc renoncé à aller plus loin par peur de se retrouver piégé par la banquise.
De ce fait le bateau a fait demi tour vers la Tasmanie le 28 février embarquant avec lui
les derniers campagnards d'été présents à DDU depuis 3 à 4 mois pour la plupart.
Ce sont les deux hélicos qui ont permis aux passagers de rejoindre l'Astrolabe.
Ce mercredi après midi fut alors consacré aux adieux. Et oui la campagne d'été est terminée !
On voit l'effectif descendre descendre peu à peu après chaque décollage.
Petit moment particulier lorsque le dernier hélico nous quitte.  On se dit que cette fois ci ça y est l’expérience commence réellement.


Aujourd'hui e…